CRI 6230 — plan du cours (hiver 2009)

DESCRIPTION
Dans son ensemble ce cours vise trois choses. Premièrement, il s’agit de connaître la problématique du terrorisme dans son ensemble. En second lieu, nous verrons comment l’étude du terrorisme peut nous informer sur des questions plus fondamentales au sujet de la violence, de la politique, des réactions des citoyens, des gouvernements et des agences de contrôle face aux phénomènes jugés dangereux. Enfin, nous explorerons différentes formes de recherche possibles sur le sujet.

Version imprimable du plan de cours (.pdf)

OBJECTIFS
1. Connaître l’histoire du terrorisme
2. Connaître le phénomène du terrorisme au Canada
3. Connaître les organismes antiterroristes internationaux et nationaux
4. Comprendre les rationalités du terrorisme
5. Comprendre les enjeux du discours antiterroriste
6. Comprendre les limites des stratégies antiterroristes sociales, légales, policières et militaires
7. Savoir découper un objet de recherche criminologique dans le champ du terrorisme

LECTURES
1. Recueil de textes
2. Livre : Charles-Philippe David et Benoît Gagnon (2007), Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponses, Québec, Presses de l'Université Laval (disponible à la librairie Olivieri, 5219 Côte-des-neiges).

Munich, 1972

Cours 1. Introduction (7 janvier)
Présentation du cours, de l’évaluation et du sujet en général.
Lire :
www.erta-tcrg.org.

Cours 2. Terrorisme, politique et violence (14 janvier)
La définition du terrorisme, la violence politique, la politique violente, l’idéologie, le terrorisme dans la culture populaire.
Lire :
• (USDS/ODNI) Country Reports on Terrorism
• (Canada — MSPC) Le certificat de sécurité
• (Seattle Times) Ahmed Ressam : The Terrorist Within
• John Brown, Terrorisme et représentation

Cours 3. terrorismes et rationalités (21 janvier)
Les individus, les réseaux terroristes, les entrepreneurs, les États sponsors, le terrorisme d’État, les objectifs et les tactiques, l’efficacité du terrorisme.
Lire :
• David Claridge (1996), « State Terrorism? Applying Definitional Model », Terrorism and Political Violence, 8 (3), 47-63.
• Ann Hansen (2001), Direct Action: Memoirs of an Urban Guerrilla, Toronto, AK Press, 183-234.
• Leman-langlois, Stéphane (2007), « Terrorisme et crime organisé, contrastes et similitudes », Charles-Philippe David et Benoît Gagnon, Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponses, Québec, Presses de l'Université Laval, 91-110.
• Auger, Julie (2007), « Un nouveau duo : terrorisme et armes de destruction massive », Charles-Philippe David et Benoît Gagnon, Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponses, Québec, Presses de l'Université Laval, 217-242.

Cours 4. Le terrorisme international et transnational (28 janvier)
L’OLP, L’IRA, al Qaïda, les Frères musulmans, l’internationale néo-nazie.
Lire :
• Marc Sageman (2004),Understanding Terror Networks, Philadelphia, University of Pennsylvania Press, « The Mujahedin », 61-98.
• Courmont, Barthélémy (2007), « Terrorisme et asymétrie »,Charles-Philippe David et Benoît Gagnon, Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponses, Québec, Presses de l'Université Laval, 67-90.
• Aoun, Sami et Benoît Gagnon (2007), « al Qaïda aujourd'hui », Charles-Philippe David et Benoît Gagnon, Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponses, Québec, Presses de l'Université Laval, 199-216.

Washington, 2001

Cours 5. Les terrorismes locaux (4 février)
L’ETA, le Sentier lumineux, le FMLN, le FSLN et les « Contras », les TLET, Abu Sayyaf
Lire :
• Marc Laurendeau (1990), Les Québécois violents, la violence politique 1962-1972, Montréal, Boréal, « Examen et évaluation des faits », 94-114.
• James Campbell (1999), « La secte japonaise Aum Shinrikyo », Gérard Chaliand, Les stratégies du terrorisme, Paris, Desclée de Brouwer, 163-193.

Cours 6. Le « nouveau » terrorisme et le « narco » terrorisme (11 février) Les variations sur le thème du terrorisme, les usages politiques du terrorisme, la frontière entre le terrorisme et la criminalité organisée, le terrorisme religieux.
Lire :
• Jean-Luc Marret (2002), Techniques du terrorisme, 2e édition revue et augmentée, Paris, PUF, « Le 11 septembre 2001, ses causes et ses conséquences », i-xxv.
• Gagnon, Benoît (2007), « Les technologies de l'information et le terrorisme », Charles-Philippe David et Benoît Gagnon, Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponses, Québec, Presses de l'Université Laval, 243-270.
• Steven Casteel, « Narco-Terrorism: International Drug Trafficking and Terrorism - a Dangerous Mix ».

Cours 7. Radicalisation et suicide (18 février)
Film : The Cult of the Suicide Bomber (Robert Baer, 2003, 100 minutes) ; discussion. Textes présentés 1) Jihad militant : Radicalisation, conversion, recrutement. Angela Gendron, Université Carlton Ottawa, CIEM. 2) Genèse et futur de l'attentat suicide, Scott Atran.

Westmount, 1963
 
Montréal, 1970

Cours 8. terrorisme au Canada (25 février)
Les groupes et individus responsables de terrorisme intérieur ; le terrorisme international, activités primaires et secondaires.
Lire :
• Mackenzie Institute, Overseas Terrorism in Canada (Chapitre 2, surtout).
• Stewart Bell (2004), Terreur Froide, la filière canadienne du terrorisme international, Montréal, Éditions de l’homme, « Les tigres des neiges », 61-129.

4 mars : activités libres

Cours 9a. Le renseignement et la sécurité nationale (11 mars)
Conférence : lutte contre le terrorisme au SPVM et au SCRS.

Cours 9. Le renseignement et la sécurité nationale (18 mars)
La GRC, le SCRS et l’histoire de la subversion au Canada, les unités antiterroristes, la convergence du policier et du militaire.
Lire :
• Richard Cléroux (1990), Plein feux sur les services secrets canadiens, Montréal, Éditions de l’homme, « Vive la différence! », 111-156.
• Lemieux, Frédéric (2007), « Contre-terrorisme : le rôle des agences de renseignement », Charles-Philippe David et Benoît Gagnon, Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponses, Québec, Presses de l'Université Laval, 311-338.
• Lavorel, Sabine (2007), « Les États-Unis, la guerre contre le terrorisme et l'argument de nécessité », Charles-Philippe David et Benoît Gagnon, Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponses, Québec, Presses de l'Université Laval, 339-372.
• Patry, Jean-Jacques (2007), « La réponse militaire : lutte contre la terreur ou contre le terrorisme ? », Charles-Philippe David et Benoît Gagnon, Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponses, Québec, Presses de l'Université Laval, 373-396.

Cours 10. Stratégies et tactiques de prévention et de répression (25 mars et 1er avril) Institutions, traités, lois, procès et solutions de rechange
Lire :
• Gus Martin (2003), « Responding to Terror : The Options », Understanding Terrorism, Thousand Oaks (CA), Sage 346-384.
•Didier Bigo et Rob Walker (2008), « Le régime de contre-terrorisme global », D.
Bigo, L. Bonelli et T. Deltombe, Au nom du 11 septembre, les démocraties à
l’épreuve de l’antiterrorisme
, Paris, La Découverte, 13-35.
• Noël, André (2007), « Terrorisme et journalisme : un témoignage », Charles-Philippe David et Benoît Gagnon, Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponse, Québec, Presses de l'Université Laval, 111-138.
• Dupont, Benoît (2007), « Les réseaux de sécurité dans la lutte contre le terrorisme : les limites de la pensée « analogique » », Charles-Philippe David et Benoît Gagnon, Repenser le terrorisme, concepts, acteurs et réponses, Québec, Presses de l'Université Laval, 271-296.

Cours 12. Théories et recherche sur le terrorisme (8 et 15 avril)
Sociologie, psychologie et criminologie. La recherche sur le terrorisme
Lire :
• Alex Schmid et Albert Jongman (1988), Political Terrorism : A New Guide to Actors, Authors, Concepts, Data Bases, Theories and Literature, New York, Transaction, « Theories », 61-135.
• Pape, Robert (2005), Dying to Win : The Strategic Logic of Suicide Terrorism, New York, Random House, 171-240.

Le 29 avril : remise du travail de semestre

 
Bosnie, 1992